MESAventure : la folie du tricot façon Stephen West

mesa2

Alors que je tricotais ce modèle génial un dimanche devant cuisine + (avec le chat sur les genoux on a le total combo mamie :p ) cette révélation m’est apparue : Stephen West est au tricot ce que Jamie Oliver est à la cuisine! Oui parfaitement, de même que Jamie rend la cuisine fun et marrante, rapide, goûteuse, Stephen West rend le tricot excitant, rigolo et permettant toutes les fantaisies et adaptations. Il est donc totalement normal que ce nouveau patron « Enchanted Mesa » ait été tricoté en un rien de temps (alors que j’ai un cardigan tout ce qu’il y a de plus classique, commencé il y a un an et qui pleure au fin fond de mon sac à ouvrages en attendant que je me décide à le terminer…). Bon quand je dis « en un rien de temps » c’est bien sûr en décomptant le mois de décembre où mes aiguilles à tricoter se sont activées pour le compte des lutins du Père Noël !

Bon bref cette digression analytique de la plus haute importance ayant été faite voici donc mon Enchanted Mesa, un des derniers patrons de Stephen West, un des rares patrons de pulls qu’il ait publié et je l’adore! Techniquement rien de bien compliqué : du jersey, du point mousse, des rangs raccourcis, mais une écriture intelligente du patron qui le rend vraiment fun à tricoter.

mesa4

Ce que j’ai vraiment apprécié c’est que côté technique on part sur un échantillon de laine pour choisir la laine justement, la taille et les aiguilles : une construction originale et qui dépoussière pas mal les constructions classique de pulls.  Moi je suis partie sur une laine « worsted » avec des aiguilles 5.5mm (enfin j’ai commencé avec du 5 mm mais j’ai augmenté au milieu des rangs raccourcis). Ce qui est original dans ce pull c’est qu’aucune version ne se ressemble et on peut tout à fait en profiter pour utiliser des jolis restes de laine qu’on ne voulait pas jeter mais qui étaient trop petits pour un grand projet.

mesa3

L’idée de départ de ma version c’était d’utiliser les fils que je m’étais amusée à teindre cet été. Il s’agit donc d’une version 100% mouton laine de pays Limousin (donc oui c’est vrai du qui pique (un peu) mais qui tient chaud (beaucoup)) avec de la laine achetée à la filature du Valgaudemar et un peu de filé main (acheté à l’association la Fibre textile lors du championnat de tonte de Bellac l’été dernier) et aussi quelques rangs de Pastaza de chez Cascade Yarns… bref pas moins de 8 pelotes de laine de coloris et qualité différentes !

laien teinte main_DSC0357

mesa8mesa7

Tous les détails sont à retrouver sur ma page projet sur Ravelry (clic).

Edit : Comme le fait remarquer Calinea87 j’ai omis de préciser que j’ai quand même un peu galéré sur ce projet pour la section finale de rangs raccourcis (la grande bande jaune sur le ventre). Stephen West ne préconise rien de particulier pour les rangs raccourcis mais je vous recommande chaudement de faire de jolis « wrap and turn » qui vous éviteront des trous disgracieux ensuite… autant j’aime bien ces trous dans le haut du pull, autant dans le bas ça ne me plaisait pas. Et ma pure laine étant peu docile au détricotage-retricotage, dans un élan de folie (oui ça arrive) j’ai coupé ma 1ère tentative de bande jaune pour tout recommencer sur cette section… Franchement c’était la seule solution (après de longues heures de tentative de rattrapage) et au prix au kilo de ma pure laine made in Creuse je n’ai pas eu trop de scrupules… Donc les « wrap and turn » pour les rangs raccourcis c’est indispensable! 🙂

abracadacraft

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
Bienvenue Cassandre! {cadeaux de naissance homemade}

Voilà un billet que j'aurais dû poster il y a un moment mais manque de temps, toussa tousa.... Bref, une...

Fermer