Mon châle Muh-Muhs {du filage au tricotage}

muh-muhs1

Je ne suis pas peu fière de mon dernier châle ! Oui oui minute auto-satisfaction 😉 Même s’il est plein de défauts (de filage) je l’aime beaucoup beaucoup car en plus des heures passées à le tricoter ce petit châle a un supplément d’âme : c’est moi qui ai filé les 3 fils qui ont permis de le tricoter.

muh-muhs2Ce Muh-Muhs (nom du patron d’Isabell Kraemer) est donc le résultat de mes trois premiers fils filés mains. Côté composition il s’agit de 3 mèches de corriedale, une race de moutons originaires de Nouvelle-Zélande. Les deux coloris gris et brun sont naturels et le joli orange citrouille a été teint (mais pas par moi, même si la teinture me démange et sera sans doute bientôt au programme de mes activités laineuses 😉 ). Côté filage il y a à la fois le résultat de mes débuts au fuseau et au rouet. Pour le fuseau je vous en parlais ici et pour le rouet voilà ce que ça donnait :

Les fils obtenus sont des singles (ou célibataires), non retordus, mais absolument pas réguliers (des parties beaucoup plus fines et d’autres bien plus épaisses). Néanmoins ces fils étaient plutôt équilibrés sur l’ensemble du métrage obtenu et je n’ai pas eu trop de soucis au niveau de la tension de mon tricot : les irrégularités viennent vraiment des différences de volume du fil obtenu. J’ai profité d’une magnifique journée en vadrouille à La Rochelle pour prendre quelques photos avec un beau lever de soleil! je pense qu’il me tiendra bien chaud à l’automne mais pour l’heure j’ai plus envie de lin et de coton…. 😉

muh-muhs3

LR-portmuh-muhs4

Toutes les infos sur ce projet sur ma page projet Ravelry (clic).

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
Laine, week-end, gris, bleu, vert…

Quelques photos de mon dernier écheveau tout juste "tombé" de mon rouet. Un single non retordu assez épais (facilement "worsted"...

Fermer